Le parpaing est un des matériaux phares de la maçonnerie. Il est utilisé dans la construction des murs ou dans la fondation d’une nouvelle construction. Grâce à ses nombreux avantages, il est devenu l’élément le plus prisé dans ces domaines. Mais pour choisir correctement le parpaing adapté aux travaux, il est essentiel de bien déterminer ses usages. Cela permet aussi d’avoir la possibilité de bénéficier d’une construction de qualité.

Focus sur les caractéristiques du parpaing

Les parpaings sont des matériaux de construction préfabriqués en usine. Il s’agit ici d’un bloc de béton traditionnel composé de ciment, sable, gravier et gravillon. C’est une valeur sûre pour la mise en œuvre de vos travaux de maçonnerie. Il est utilisé pour ériger toutes sortes de structures :

  • Murs porteurs ;
  • Murs non porteurs ;
  • Murs de soutènement ou des fondations (comme les façades et les piliers).

Aussi, ce sont des éléments qui assurent un assemblage de qualité des murs lors d’une construction neuve. Si vous avez pour projet de bâtir un muret ou des parois de piscine, ce matériau est une des meilleures options.

Les parpaings offrent aussi un grand avantage avec le meilleur rapport qualité/prix qu’il présente. En optant pour ce matériau, vous allez bénéficier d’une construction solide, durable et résistante. Tout cela peut se faire en respectant l’environnement. En effet, ce béton traditionnel est économique et écologique en même temps. Son empreinte carbone est moins importante. De plus, il est possible de le recycler.

Malgré leurs atouts assez conséquents, les parpaings présentent tout de même quelques inconvénients. Il dispose d’une faible performance en termes d’isolation. Il est alors nécessaire de prévoir une couche isolante lors d’une création de murs avec ce béton traditionnel.

Choisir le parpaing selon son usage

Il est important de distinguer les différents types de parpaing afin de pouvoir le choisir correctement selon son usage. D’ailleurs, il est possible de classifier ce matériau en deux catégories.

· Le bloc de béton courant qui est utilisé pour fonder un mur.

· Les blocs accessoires qui sont simplement conçus pour faciliter les ouvrages.

Le bloc béton courant

Ce type de parpaing se divise en trois parties.

· Le parpaing plein et le parpaing perforé pour les murs qui nécessitent une grande résistance comme les fondations ou les murs porteurs. En effet, ces éléments sont plus denses, ce qui fait qu’ils sont le plus adaptés pour assurer la solidité de ces murs.

· Le parpaing creux Pour la réalisation de certains ouvrages comme les cloisons de séparation. Grâce à ses deux extrémités creuses, il peut recevoir facilement les joints verticaux. De plus, il est formé par plusieurs alvéoles qui facilitent son utilisation.

Les blocs accessoires

Le choix pour les blocs accessoires est pléthorique. Ces matériaux permettent de faciliter la réalisation d’un point précis d’un ouvrage. À titre d’exemple, il existe le parpaing d’angle. Ce bloc de béton est destiné aux constructions à l’angle des murs. Il est doté d’un creux à l’extrémité afin de recevoir le chaînage vertical. Le bloc de poteau est utilisé de la même façon que celui-ci parce qu’il sert à encaisser les poteaux raidisseurs ou les parements muraux.

Contrairement à ces deux types de parpaings, le bloc en forme de U est couramment utilisé pour des usages de la réalisation des chaînages horizontaux. Il est souvent équipé d’une armure métallique.

En outre, on peut aussi trouver le bloc de planelle qui est constitué d’un béton de faible épaisseur. Selon sa dimension, il peut être destiné à la réalisation des ouvrages comme les façades intérieures.

Trouver le parpaing selon vos budgets

Ça y est, vous avez décidé d’ériger les murs de votre nouvelle maison avec du parpaing. Il est maintenant temps de trouver le bon compromis entre le bloc de béton adapté à vos ouvrages. Tout cela en faisant en sorte de choisir un matériau qui correspond à vos budgets. Ces éléments de la maçonnerie sont plébiscités pour leur prix qui est vraiment abordable.

Néanmoins, avant d’acheter le parpaing pour les murs de vos bâtiments, il faut d’abord connaître la nature de vos travaux de maçonnerie. Le prix de ce matériau dépend de la forme et du type du parpaing qu’il faut utiliser. À titre d’exemple, il faut compter entre 8 à 30 euros par m 2 pour les parpaings creux.

En ce qui concerne l’installation, vous pouvez réaliser cette tâche par vous-même. Par contre, en sollicitant le service d’un professionnel, il faut prévoir entre 100 à 240 euros par m².

Ajouter un commentaire