De plus en plus de menuiseries s’intéressent au recyclage des matériaux de construction. Aujourd’hui, au niveau de l’hexagone, on en dénombre plus de 7 millions. Cette augmentation continue est due à une volonté de diminuer l’emprunte en carbone du secteur industriel. Et, à protéger l’environnement de la pollution humaine. En effet, le plastique ainsi que le PVC ne cessent de polluer la terre mais aussi de tuer plusieurs mammifères.

La récupération des fenêtres en PVC

Le PVC fait partie des matériaux plastiques les plus utilisés. En effet, en France, les fenêtres en PVC sont très répandues. Sa composition est faire à base de deux éléments :

  • Les résidus du pétrole
  • Le sel de mer

Il a été découvert en 1835, a rapidement fait fureur en raison de sa capacité à être étanche et résistant au feu. Ajoutez à cela qu’il est résistant et durable. En plus de permettre un entretien relativement facile.

Outre les fenêtres, il est aussi utilisé pour les carrosseries de voitures, les canalisations et les tableaux de bord.

De ce fait, il est important de penser à des solutions qui permettraient une seconde utilisation de ce matériau. Dans le cas des fenêtres, la solution la plus évidente lorsque l’on veut changer une fenêtre, est de faire appel à la société qui l’a déposé. Cette dernière pourra alors les confier à un centre de tri ou à une déchetterie. Pour les personnes qui veulent s’occuper eux même du transport, il faut savoir qu’il faudra au préalable séparer le châssis, les pièces métalliques et le verre. Ce qui n’est pas toujours évident. Et peut représenter un risque de blessure.

Outre cela, il sera aussi possible de chercher des entreprises, à proximité, qui sont désignées pour faire de la récupération de fenêtre en PVC.

Enfin, mais c’est assez rare d’en trouver, il est possible de donner vos fenêtres en PVC à des artistes ou des décorateurs qui seraient à la recherche de ce type de matériaux. En effet, les fenêtres en PVC leur sont utilisées pour la fabrication de cloisons, de tables basses ou encore de cache clim.

Comment fait-on pour récupérer des fenêtres en PVC ?

Après avoir réalisé la collecte des fenêtres de PVC, chacune des parties est séparée pour être envoyée vers des secteurs différents. Par exemple, l’aluminium est dirigé vers le secteur automobile pour en réaliser différentes pièces. Et, pour les vitres, des bouteilles en sont fabriquées grâce à un processus de fonte.

Pour ce qui est du PVC, il est envoyé directement vers des usines spécialisées telles que Paprec, pour son stockage et son traitement. Après cela, la matière saine est broyée puis passe dans une machine de dépollution : c’est l’overband.

Par la suite, ce dernier est trié visuellement dans une pièce spécialiser. Pour ce faire, il les classe selon leur couleur et leur type. Ainsi, le PVC pourra être purifié dans le but de le micronisé ou de l’extrudé. De cette manière, le PVC retourne à son été d’origine. C’est-à -dire en poudre.

Cette poudre sera ensuite prête à l’emploi dans divers secteurs. Pour ce faire, il faudra uniquement y ajouter des adjuvants (pigments, lubrifiants …etc). En fonction des ajouts, il sera possible d’en ressortir avec un PVC opaque, transparent, souple ou encore rigide.

Pour conclure, grâce au recyclage, la consommation d’énergie et l’empreinte carbone diminue.

Ajouter un commentaire