Le parquet est un revêtement de sol qui apporte élégance et chaleur à tout logement. Toutefois, avec les agressions extérieures et le passage du temps, diverses irrégularités peuvent apparaître et l'absence d’entretien peut lui faire perdre son aspect et son éclat. Mais malgré cela, il est possible de procéder à sa récupération. Cet article vous fournit les astuces pour récupérer un vieux parquet. 

La récupération d’un vieux parquet

Avant de procéder à la mise en place des travaux de récupération, il faudra commencer par un état des lieux. De cette manière, à la fin des travaux, vous n’aurez oublié aucun défaut. Pour ce faire, il sera essentiel d’enlever les tapis et faire bouger les meubles. Cela vous permettra de relever les éventuels :

  • fissures ;
  • trous ;
  • lattes branlantes.

Après cela, il faudra entamer la récupération étape par étape. Il faudra débuter en comblant les fissures. Pour ce faire, vous aurez besoin de pâte à bois. Cependant, il faudra la choisir en fonction de la couleur de votre parquet (ou celle qui s’en rapproche le plus). Pour ce qui est de son application, il sera essentiel de suivre les instructions données, car chaque pâte à un mode de fonctionnement spécifique. Dans le cas d'éventuels trous ou fissures importantes, la pâte à bois seule ne suffira pas. Il faudra y ajouter de la sciure de bois. Il faut savoir que pour les simples rayures, la pâte à bois n’est pas indispensable. En effet, il vous sera possible d’utiliser uniquement du cirage à chaussures, mais la couleur doit être équivalente à celle du parquet pour avoir un résultat harmonieux. Pour son application, il vous sera possible de recourir à l’utilisation d’un coton-tige. 

Pour les parquets qui sont extrêmement vieux, il n’est pas inhabituel de constater que certaines lames bougent. Par conséquent, il faudra procéder à leur fixation à l’aide de vis et grâce à la pâte à bois, il vous sera possible d'homogénéiser le résultat. Toutefois, si vous relevez un endommagement sévère dû à des éraflures, une action plus extrême devra être appliquée : le ponçage. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à utiliser du papier de verre et utiliser un aspirateur pour vous débarrasser de la poussière engendrée par l’action précédente. Après cela, il faudra faire couler de la cire au sein des fissures apparentes et la laisser sécher. Suite à cela, il faudra utiliser de la cire teintée pour obtenir la même couleur que le reste du parquet. 

L’entretien après la récupération d’un vieux parquet

Après avoir récupéré votre vieux parquet, il sera essentiel d’y appliquer plusieurs astuces pour prolonger sa durée de vie. Pour ce faire, opter pour l’achat de solvant adapté à votre type de parquet. Il sera préférable d’en choisir ceux réalisés avec des produits écologiques, car ils sont moins agressifs. Il faut savoir que la combinaison de l’huile et du vinaigre est un excellent nettoyant. Ensuite, afin de ne plus avoir de rayures sur votre parquet, il est conseillé d’équiper la majorité de vos meubles de patins. 

Mais pour que votre vieux parquet puisse constamment garder son éclat, il est conseillé d’appliquer un vitrificateur, au moins une fois chaque 5 ans. Si votre logement est composé d’un autre type de revêtement, voici comment procéder pour la récupération de carreaux de ciment.

Ajouter un commentaire